Hypnose

PDF
Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Jeudi, 03 Décembre 2009 07:40

Milton Erickson, psychiatre américain, a été très tôt confronté à de gros problèmes de santé. De par ses attaques de poliomyélite, il sera très rapidement amené à apprendre, par lui- même, des techniques d’auto-hypnose.
Il consacrera donc une très grande partie de sa vie à l’expérimentation des diverses techniques d’induction d’états hypnotiques dans un but thérapeutique, et ce, tant sur lui-même que sur ses patients. Très vite, il se rendra compte que l’état hypnotique permet de faire de nouveaux apprentissages, facilitant ainsi la résolution de différents problèmes, parfois très anciens.
Milton Erickson réalisera rapidement que les gens sont déjà en possession de ressources qui leur sont nécessaires pour changer. Il utilisera donc l’hypnose dans le but de permettre à ses patients de prendre, ou de reprendre, contact avec leurs ressources.
Il décède en 1980 en laissant derrière lui de fabuleux outils de changement...
Vous devez tout d’abord savoir que l’état hypnotique est un état de conscience modifié. C’est un état naturel que nous faisons tous, tous les jours et sans nous en rendre compte.
En voici quelques exemples:
Lorsque nous marchons en rue, nous ne réfléchissons pas à mettre un pied devant l’autre. C’est un petit peu comme si une partie de nous-même, à un niveau inconscient, prenait en charge la marche. Une autre partie de nous-même peut, en même temps et toujours à un niveau inconscient, être attentif à notre sécurité ou à notre chemin. Notre état de conscience se modifie donc et peut ainsi nous permettre, à un niveau conscient cette fois, de discuter tranquillement avec la personne qui nous accompagne.
L’état hypnotique est aussi très semblable à cet état ou à ces sensations que nous connaissons lorsque nous sommes dans la lune ou dans les nuages. Nous sommes un peu ailleurs, nous rêvassons... Peut-être vous rappelez-vous d'un souvenir d’école ? Un cours de math par exemple... Le cours vous ennuyait profondément, vous rêvassiez en regardant par la fenêtre. Le professeur était bien loin, vous n’entendiez même plus ce que vous disait votre voisin. C’est un peu ça l’état hypnotique.

Mis à jour ( Jeudi, 03 Décembre 2009 09:52 )

PSYCHOPRATICIENNE

"Je ne vous abandonnerai jamais. Si vous faites tout pour me rendre inutile aussi vite que possible" O. Cottencin, Y Doutrelugne

Lire la suite >

COACHING

"On ne peut rien enseigner à autrui, on ne peut que l'aider à le découvrir lui-même" Galilée

Lire la suite >

GESTION DU STRESS

"Le stress ne résulte pas d'un surcroît de travail mais de notre incapacité à respecter les engagements que nous nous sommes fixés à nous-même"

Lire la suite >